MWC BARCELONE    26 – 29 FÉVRIER      NOUS Y SERONS

Le CES se présente comme « l’événement technologique le plus puissant du monde » et il est facile de comprendre pourquoi. Le CES 2024 a été un événement incroyablement réussi pour SPARK Microsystems et pour l’industrie technologique dans son ensemble, dynamisé par des participants du monde entier réunis à Las Vegas pour entrevoir l’avenir des technologies de consommation révolutionnaires. Des catégories de produits entières ont été révolutionnées par les innovations présentées lors des précédents événements CES, et les participants au CES 2024 ont été témoins d’une autre révolution en cours.

La technologie UWB de SPARK transforme les applications de communication sans fil à courte portée. La connectivité ultra-large bande n’est plus une technologie émergente. Elle a émergé.

Les avantages apportés par SPARK UWB sont réels et impressionnants. Et ils sont commercialisés aujourd’hui, comme en témoigne l’abondance des clients de SPARK exposant leurs innovations au CES cette année !

UN NOUVEAU BENCHMARK DE PERFORMANCE POUR LE JEU

Dans le domaine du jeu et de l’esport, plusieurs fabricants de matériel étaient présents au CES 2024 pour présenter la prochaine évolution de leurs portefeuilles de produits – des innovations rendues possibles par SPARK UWB. Parmi ces fabricants, XPG, Primax et iONE ont présenté une gamme de souris, claviers et casques de jeu haute performance bientôt disponibles pour les gamers désireux de passer au niveau supérieur.

SPARK UWB brise la barrière de performance pour les périphériques de jeu sans fil en offrant une performance de taux d’interrogation allant jusqu’à 8 000 Hz, et un transfert de données à latence de 0.15 ms aussi important que le taux d’interrogation. Dans l’arène du jeu, cela assure que les joueurs restent parfaitement synchronisés avec l’action à l’écran pour une réactivité plus rapide et une performance de jeu supérieure. De plus, SPARK affiche un profil de puissance extrêmement bas pour garantir une longue durée de fonctionnement entre les charges de l’appareil pour un jeu ininterrompu.

XPG construit tout un écosystème de dispositifs de jeu connectés par UWB, exploitant la technologie SPARK UWB pour offrir une réactivité de jeu supérieure de la souris au clavier en passant par le casque – tous délivrant un nouveau niveau de performance de jeu inatteignable avec la connectivité sans fil Bluetooth traditionnelle et propriétaire à 2,4 GHz.

Les dispositifs de jeu combinant la liberté de la connectivité sans fil avec les attributs de performance des dispositifs filaires représentent une grande victoire pour les joueurs cherchant à affûter leur avantage compétitif. De plus, ils préfigurent un avenir pour la connectivité des dispositifs AR/VR – des lunettes intelligentes aux wearables – où les utilisateurs peuvent être enveloppés dans un réseau personnel ‘bulle’ offrant une connectivité à haut débit, faible latence pour une expérience XR véritablement immersive, en temps réel.

AUDIO IMPRESSIONNANT AVEC UWB

Également à CES 2024, SPARK UWB alimentait des équipements audio haute performance, incluant entre autres les nouveaux haut-parleurs sans fil actifs Duetto de Sonus Faber, le prestigieux fabricant italien d’équipements audio haut de gamme faits à la main. Les visiteurs de la suite SPARK à CES ont pu écouter les haut-parleurs Duetto par eux-mêmes, et la qualité sonore est sans égale !

Au cœur du système de haut-parleurs Duetto conçu à la perfection, vous trouverez la technologie SPARK UWB qui permet une liaison sans fil haute performance et à faible latence entre les deux haut-parleurs. Le système supporte une portée jusqu’à 8 mètres pour une flexibilité de placement/positionnement sans entraves avec aucun compromis sur la performance audio pour assurer une performance comme avec des fils sans les fils. Et la technologie SPARK UWB contourne les problèmes d’interférence et de congestion inhérents au Wi-Fi 2,4 GHz.

Nous avons été encouragés de voir des démonstrations audio UWB ailleurs à CES, preuve positive que la valeur apportée par UWB est bien comprise par nos pairs dans l’industrie technologique. SPARK continuera de mener, et les autres suivront.

Quand il s’agit d’audio, SPARK UWB dépasse les autres offres UWB dans deux dimensions importantes, la première étant la qualité sonore. Selon SPARK, rien de moins que de l’audio non compressé et sans perte est inacceptable pour la prochaine génération de dispositifs audio sans fil. La principale proposition de valeur de SPARK UWB dans l’audio sans fil est qu’elle surpasse largement la qualité audio des dispositifs Bluetooth hérités sur lesquels les consommateurs se sont appuyés pendant les 20 dernières années.

Le deuxième impératif – le saint Graal pour tout dispositif sans fil, particulièrement de type mobile ! – est l’efficacité énergétique. Une longue durée de vie entre les charges est crucialement importante, et la très faible consommation d’énergie de SPARK UWB lui donne un avantage naturel sur le Bluetooth hérité et le Wi-Fi.

Dans ces deux domaines – qualité sonore et efficacité énergétique – les démonstrations à CES ont révélé que les frères d’industrie de SPARK dans la tech UWB ont encore du travail à faire. SPARK a établi le standard de performance audio UWB à 24 bits (profondeurs de bits audio stéréo) et des taux d’échantillonnage jusqu’à 96 kHz – avec une très faible consommation d’énergie.

Pour un regard plus approfondi sur les démonstrations de SPARK à CES 2024, rendez-vous sur notre chaîne YouTube où vous trouverez des aperçus de démos couvrant des souris de jeu, la fusion de capteurs, la connectivité IoT et le système de haut-parleurs sans fil Sonus Faber.

Ce fut un réel plaisir de rencontrer les participants, clients et partenaires à CES 2024. C’est une excellente manière de commencer la nouvelle année, et basé sur ce que nous avons vu à CES, 2024 va être une année excitante !

Les lecteurs de longue date savent que nous aimons célébrer l’innovation sur le blog de SPARK Microsystems. Lorsque des leaders de l’industrie arrivent sur le marché avec de nouvelles visions technologiques audacieuses, il est dans notre ADN d’honorer leurs réalisations.

Aujourd’hui, nous aimerions célébrer un autre innovateur et leader, et dans ce cas, il s’agit également d’un client et d’un collaborateur de SPARK.

Sonus faber, le prestigieux fabricant italien d’enceintes, de casques et d’autres équipements audio haut de gamme fabriqués à la main, a récemment annoncé en grande pompe ses enceintes actives sans fil Duetto. Au cœur de ces enceintes au design impeccable se trouve la technologie SPARK UWB.

Le système de haut-parleurs Duetto est doté d’une multitude d’entrées audio, notamment optique, HDMI et RCA/Phono, complétées par une connectivité Wi-Fi et Bluetooth pour permettre la diffusion en continu à partir de smartphones et d’autres appareils, avec une prise en charge native des principaux services et protocoles de diffusion en continu.

L’équipe de conception de Sonus faber a toutefois été confrontée à un défi majeur lorsqu’il s’est agi de concevoir le lien de communication entre les deux enceintes indépendantes. La connectivité filaire a été exclue d’emblée pour ces haut-parleurs élégants et strictement sans fil, et les technologies Bluetooth et Wi-Fi 2,4 GHz mènent à des problèmes de performances et d’interférences.

Les concepteurs de Sonus faber ont relevé ce défi apparemment impossible avec la connectivité SPARK UWB. Il s’agit de la seule solution sans fil à courte portée en production commerciale aujourd’hui capable de fournir un son de haute qualité, sans perte, avec une latence imperceptible et une immunité aux problèmes d’interférence qui surviennent avec l’abondance d’appareils domestiques connectés au Wi-Fi 2,4 GHz.

UNE ÉTAPE IMPORTANTE POUR L’INDUSTRIE

Le système Duetto de Sonus faber est révolutionnaire à plusieurs niveaux. Tout d’abord, il s’agit du tout premier système d’enceintes stéréo actives sans fil de la société, qui s’appuie sur 40 ans de prouesses en matière d’ingénierie audio haute-fidélité.

De plus, les nouvelles enceintes sans fil Duetto offrent un son exquis. Un son pur et résonnant, fidèle à la source audio – fidèle à ce que les musiciens et les artistes souhaitent qu’il soit.

Mais ne nous croyez pas sur parole, regardez les titres qui ont émergé depuis le lancement du produit Duetto ! Voici un titre qui tient à cœur à SPARK, tiré de Forbes : « Les enceintes sans fil actives Duetto de Sonus faber sont la meilleure façon d’écouter sans fil ».

La meilleure façon d’écouter sans fil, c’est la carte de visite de SPARK. SPARK UWB offre pour la première fois les avantages de la connectivité filaire en termes de performances, à savoir un débit de données élevé et une latence ultra-faible, et ce, sans fil et à une puissance extrêmement faible.

Selon Mark Sparrow, rédacteur en chef de Forbes, « les haut-parleurs actifs sans fil peuvent avoir un son un peu brouillon, mais les Duetto ont un son aussi bon que n’importe quelle paire de haut-parleurs câblés que j’ai entendue, grâce à l’UWB ».

Grâce à SPARK UWB. C’est l’autre élément important qui rend les enceintes sans fil Sonus faber Duetto uniques. Le titre de Simon Cohen de Digital Trends en dit long : « Les Duetto de Sonus faber sont les premiers haut-parleurs sans fil à utiliser l’UWB ».

Selon Simon, « Comparée au Wi-Fi et au Bluetooth, qui sont désormais des noms familiers, la bande ultra-large (UWB) est une technologie presque totalement inconnue. C’est compréhensible, car l’UWB est relativement nouvelle. Pourtant, grâce à sa supériorité technique sur le Wi-Fi et le Bluetooth pour certaines applications, le Duetto est peut-être le premier à l’utiliser, mais il ne sera pas le dernier ».
En d’autres termes, l’histoire est écrite. À notre connaissance, le système de haut-parleurs sans fil Duetto de Sonus faber est le premier produit audio commercialisé à exploiter la technologie UWB.
Mais ce ne sera pas le dernier.

UNE NOUVELLE ÈRE DANS L’AUDIO

Nous félicitons Sonus faber pour sa réussite technique et sa vision. Ils ont franchi un obstacle majeur dans le domaine de la diffusion audio sans fil de qualité supérieure et sont entrés dans l’histoire par la même occasion.

SPARK est fier de jouer un rôle dans la conception du Duetto, en permettant une liaison sans fil haute performance et à faible latence entre les deux enceintes Duetto, tout en évitant les problèmes d’interférence et de congestion inhérents au Wi-Fi 2,4 GHz. SPARK UWB permet des profondeurs de bits audio jusqu’à 24 bits et des fréquences d’échantillonnage jusqu’à 96 kHz sans fil. Aucune compression ou décompression n’est nécessaire ou appliquée, et les données audio brutes sont transmises avec une latence aussi faible que 5 millisecondes, ce qui permet d’obtenir un son sans perte d’une qualité irréprochable.

Les lecteurs désireux d’en savoir plus sur l’actualité récente de Sonus faber sont invités à consulter les articles et critiques publiés sur Forbes, Digital Trends, AudioXpress, TechRadar, What HiFi ?, ecoustics et ailleurs sur le web.

Surveillez cet espace, chers lecteurs du blog SPARK. L’histoire est en train de s’écrire.

Nous avons passé beaucoup de temps à présenter les nombreux avantages de la technologie SPARK UWB sur ce blog. Il est grand temps de vous montrer la technologie en action !

Nous sommes ravis de partager une bibliothèque de démonstrations vidéo présentant la technologie SPARK UWB pour une large gamme d’applications industrielles et grand public. Commençant par une introduction à la technologie UWB (technologie ultra-large bande) de SPARK, cette série de vidéos permet de visualiser la myriade d’avantages offerts par la connectivité sans fil à courte portée de SPARK UWB : Des débits de données élevés, une latence ultra-faible et un positionnement/une portée précis(e), le tout avec une consommation d’énergie extrêmement faible.

Qu’entendons-nous exactement lorsque nous parlons de consommation d’énergie extrêmement faible ? Jetez un coup d’œil à cette démonstration de capteur sans fil et sans pile réalisée par notre partenaire UBITO, qui présente un capteur monté sur une porte ou une fenêtre qui communique sans fil des mises à jour (position, température et heure) en utilisant l’énergie provenant uniquement du mouvement mécanique d’ouverture et de fermeture de la porte ou de la fenêtre. Découvrez de près les unités d’émission et de réception (T/R) qui fonctionnent avec seulement 75 nanojoules d’énergie – sans pile.

Pour voir de plus près un capteur IoT sans fil de la prochaine génération, nous proposons une démonstration montrant un capteur IoT SPARK alimenté par UWB qui transmet des données de positionnement, de distance/portée et d’exposition à la lumière à un écran vidéo. Chaque mouvement du capteur est surveillé et visualisé en temps réel.

Une démonstration de détection de proximité met en évidence les capacités de détection et de proximité à faible consommation de SPARK UWB en s’appuyant sur une plateforme de référence SPARK qui ne consomme que 50 microwatts. Les données dynamiques de proximité sont visualisées en temps réel, et c’est un plaisir pour tous ceux qui ont imaginé des applications d’accès et de contrôle de nouvelle génération – clés de véhicules et de vélos électriques, par exemple – dans lesquelles deux appareils peuvent détecter la distance qui les sépare avec une grande précision.

Vous trouverez également une démonstration des capacités de SPARK UWB haut débit, qui permet à deux smartphones d’échanger des flux vidéo en temps réel de haute qualité sur une liaison sans fil UWB à large bande passante, à un débit de 6 mégabits par seconde. À quand remonte la dernière fois que vous avez fait cela avec Bluetooth ? Question piège. Vous ne pouvez pas. Et par rapport au Wi-Fi, l’approche UWB consomme beaucoup moins d’énergie.

Parmi les vidéos, on peut voir une souris de jeu offrant des taux d’interrogation allant jusqu’à 8 000 échantillons par seconde avec la latence requise que les technologies concurrentes ne peuvent tout simplement pas atteindre – moins de 400 microsecondes, ce qui est comparable au capteur optique lui-même. Dans cette démonstration de la souris de jeu SPARK UWB, vous voyez le taux d’interrogation de 8K Hz visualisé en temps réel lorsque la souris change de position – avec la conception de référence matérielle qui rend cela possible.

Avec notre nouvelle démonstration de casque audio, vous aurez un excellent aperçu de notre plateforme de référence, mais l’avantage de la qualité audio est mieux compris lorsque vous l’entendez par vous-même ! Il est désormais possible d’obtenir une qualité audio étonnante et sans perte sans fil, et il n’est pas nécessaire d’être audiophile pour apprécier tout ce que vous avez manqué jusqu’à présent avec l’audio sans fil Bluetooth.

La démo du casque audio illustre la voie à suivre pour atteindre des profondeurs de bits audio jusqu’à 24 bits et des fréquences d’échantillonnage jusqu’à 96 kHz sans fil. Aucune compression ou décompression n’est nécessaire ou appliquée, et les données audio brutes sont transmises avec une latence aussi faible que 5 millisecondes. C’est ce que permet SPARK UWB.

Ce n’est pas seulement une bonne nouvelle pour les amateurs de musique, c’est aussi une bonne nouvelle pour les musiciens eux-mêmes ! Regardez la démonstration d’instruments de musique sans fil, qui montre une guitare électrique équipée de l’UWB transmettant sans fil à un amplificateur, sans latence perceptible ni compromis sur la qualité du son. Les musiciens peuvent ainsi s’exercer et se produire sans que des câbles physiques n’entravent leurs mouvements.

Nous invitons les concepteurs de produits innovants désireux de tirer parti de l’avantage SPARK UWB à commencer dès aujourd’hui ! À cette fin, nous avons également présenté une vidéo de démonstration du kit d’évaluation SPARK UWB qui présente les caractéristiques de conception et les composants inclus, destinés à des applications telles que l’audio et la télémétrie de haute qualité. Le kit d’évaluation vous permet également de configurer et de personnaliser les propriétés de la liaison sans fil – y compris la charge utile, les débits de données par paquets et plus encore – optimisées pour votre application cible spécifique.

Ne manquez pas de visiter et de suivre notre chaîne YouTube pour accéder à la bibliothèque complète des démonstrations vidéo SPARK, et prévoyez de nous rendre visite au CES 2024 pour voir de plus près SPARK UWB en action via des démonstrations en direct et bien plus encore !

Nous avons récemment consacré beaucoup d’encre numérique sur notre blog SPARK au sujet du matériel de jeu vidéo et d’esport, en particulier les souris de jeu. C’est un sujet qui nous passionne, et nos clients sont eux aussi très enthousiastes !

Dans un laps de temps relativement court, ils ont vu SPARK UWB permettre aux souris de jeu sans fil de faire vraiment – enfin ! – des performances compétitives par rapport aux souris filaires à des taux d’interrogation allant jusqu’à 8 000 Hz. Nos clients ont observé avec grand intérêt, que les joueurs eux-mêmes commençaient à prendre en compte les avantages importants en termes de latence que SPARK UWB offre pour compléter et amplifier la fréquence d’interrogation.

L’enthousiasme de nos clients pour l’innovation UWB dans les périphériques de jeu est contagieux. Pour ces fournisseurs – comme pour leurs clients, les joueurs – SPARK UWB fait tomber des barrières tenaces qui ont trop longtemps entravé les jeux compétitifs de haute performance.
Parmi les problèmes de longue date que SPARK UWB est venu résoudre : La congestion frustrante et les interférences de signal qui continuent de hanter le Bluetooth à bande étroite et les implémentations propriétaires de 2,4 GHz.

TRAFIC ÉLEVÉ, FRUSTRATION ÉLEVÉE
Ce n’est pas vraiment un secret bien gardé que les joueurs ont dû faire face à des problèmes d’interférence persistants lorsqu’il s’agit de souris sans fil, de casques, etc.
Les appareils de jeu sans fil fonctionnant à 2,4 GHz sont confrontés à une congestion et à des interférences RF importantes dans ce qui est essentiellement une minuscule partie de la bande de fréquences, déjà encombrée par une grande variété d’appareils Wi-Fi et d’appareils non Wi-Fi (802.11), notamment les fours à micro-ondes, les caméras de sécurité, les lampes fluorescentes, les téléphones sans fil – la liste est assez longue.

Il est facile d’illustrer à quel point les réseaux Wi-Fi peuvent être intrusifs pour les réseaux Wi-Fi environnants. Les joueurs et les non-joueurs, en particulier les citadins, sont habitués à capter les signaux Wi-Fi (puissants !) de leurs voisins et des points d’accès Wi-Fi commerciaux.
Lorsqu’un match important est en jeu, les joueurs peuvent-ils être sûrs que leurs connexions sans fil à courte portée ne se rompront pas dans ces conditions ? Beaucoup d’entre eux ne le pensent pas, car ils ont appris à leurs dépens que les interférences de signal peuvent provoquer des catastrophes soudaines.

Bluetooth, bien sûr, réside également dans cette bande étroite encombrée et se heurte à de nombreux problèmes similaires lorsqu’il s’agit de la connectivité des périphériques de jeu. L’hypothèse selon laquelle plusieurs produits Bluetooth tentent de se concurrencer dans le même spectre est inhérente à Bluetooth – le débit de données que Bluetooth peut fournir est donc limité par conception.
Nous saluons Bluetooth pour avoir été la première plateforme à nous libérer des contraintes des souris de jeu filaires, et de la liberté de mouvement qui en découle. Mais Bluetooth n’a pas été conçu pour être une option de jeu sans fil de haute performance. Il est sujet à des pertes de signal et de connexion, et ses performances sont peu suffisantes.

La technologie 2,4 GHz offre de bonnes performances et une stabilité de signal relativement bonne par rapport à la technologie Bluetooth, mais il y a d’autres compromis importants. La technologie 2,4 GHz se traduit également par une consommation d’énergie beaucoup plus rapide que la technologie Bluetooth, et potentiellement jusqu’à 10 fois plus gourmande que la technologie SPARK UWB.

DES « BULLES » PLUS PETITES

À l’avenir, nous prévoyons que pour les consommateurs individuels – pas seulement les joueurs, mais tout le monde – la valeur que nous avons accordée à l’élargissement de notre rayon de connectivité sans fil personnel changera pour mettre l’accent sur la valeur de la réduction de ces connexions pour de nombreuses applications. Pour les joueurs, cela permet de limiter les interférences dès le départ, entre autres avantages importants. La protection de la vie privée, par exemple, est une préoccupation croissante pour les utilisateurs et les porteurs d’appareils, et SPARK UWB à courte portée (10M) et à haute performance permet de répondre à ces défis en partie en limitant la taille de nos « bulles » personnelles.

Sans être limité par la bande étroite – la congestion, les interférences – SPARK remet le « court » dans le sans-fil à courte portée pour les applications qui en bénéficient le plus. Les joueurs d’aujourd’hui et de demain (en particulier lorsque l’AR/VR s’imposera) bénéficieront d’avantages considérables car nos réseaux personnels (PAN) seront suralimentés pour les performances de jeu et de divertissement que seul SPARK UWB peut offrir.

Pour plus d’informations sur les innovations de SPARK en matière de jeux et de périphériques d’esports, nous vous invitons à visiter notre page Applications.

Tous les regards étaient tournés vers Apple lors du récent lancement de son très attendu casque Vision Pro et Apple a donné aux médias, aux consommateurs, aux concurrents, aux observateurs de l’industrie – à tout le monde – beaucoup de choses à dire !

À l’instar des précédents lancements d’appareils Apple (iPod, iPhone, iPad, tous historiques), le nouveau Vision Pro est une merveille d’ingénierie dans de multiples dimensions. La technologie incroyablement sophistiquée qui a été soigneusement intégrée dans l’Apple Vision Pro est très impressionnante. Ses capacités – trop nombreuses pour être détaillées ici – témoignent de l’innovation d’Apple dans ce qu’elle appelle l’informatique spatiale.

QU’EST-CE QUE L’INFORMATIQUE SPATIALE ?

Selon les propres termes d’Apple : « Tout comme le Mac nous a fait découvrir l’informatique personnelle et l’iPhone l’informatique mobile, l‘Apple Vision Pro nous fait découvrir l’informatique spatiale. L’Apple Vision Pro associe de manière transparente le contenu numérique au monde physique. Il permet aux utilisateurs d’interagir avec le contenu numérique comme s’il était physiquement présent dans leur espace ».

Concrètement, l’informatique spatiale permet une expérience informatique et de divertissement immersive affichée sur l’écran devant les yeux de l’utilisateur, complétée par une capacité audio spatiale pour un son tenant compte de la position (des commandes vocales sont également incluses). Dans les mois et les années à venir, un nombre infini d’applications et de contenus App Store seront disponibles pour permettre des expériences AR/MR riches en interactivité.

Il est intéressant de noter qu’Apple n’a jamais mentionné la « RV » ou la « réalité virtuelle » dans son communiqué de presse ou son événement de presse sur la Vision Pro – il est entendu que, malgré l’aspect et la sensation de RV de la première Vision Pro, Apple a les yeux rivés sur l’avenir de la réalité augmentée (RA). Nombreux sont ceux qui pensent déjà que les lunettes et casques intelligents de réalité augmentée sont le point fort du XR, et les futures éditions du Vision Pro d’Apple deviendront certainement de plus en plus légères, élégantes et moins gourmandes en énergie.

En attendant, les contraintes de conception rencontrées par l’équipe d’ingénieurs d’Apple lors de la création du Vision Pro étaient/sont trop familières aux fabricants d’appareils AR/VR concurrents tels que Meta, Microsoft et d’autres. Le temps de fonctionnement du Vision Pro est actuellement limité à deux heures par charge et les utilisateurs doivent également porter une batterie filaire discrète pour l’utilisation mobile.

L’efficacité énergétique reste le graal insaisissable pour les fabricants d’appareils AR/VR, et les innovations technologiques qui préservent l’autonomie de la batterie seront sans aucun doute chaleureusement accueillies pour les futurs produits. Au niveau de la connectivité à courte portée, des technologies avancées telles que SPARK UWB pourraient aider les futurs dispositifs AR/VR portables à réduire considérablement la consommation d’énergie ainsi que la taille et le poids de la batterie.

Le concept d’informatique spatiale lui-même est susceptible d’évoluer à mesure que des technologies telles que l’UWB seront introduites dans les futures générations de lunettes et de casques AR/VR. Les commandes gestuelles actuellement intégrées à la Vision Pro d’Apple reposent sur des caméras orientées vers l’extérieur qui reconnaissent les mouvements des mains et des doigts de l’utilisateur – à condition qu’ils se trouvent dans le champ de vision de la caméra. Ces caméras sont à la fois coûteuses et inefficaces en termes de consommation d’énergie.

L’informatique spatiale, pleinement réalisée, pourrait un jour permettre une détection de position à 360 degrés et en temps réel pour les capteurs et les commandes portables de demain. Dans ce paradigme, l’action ne sera plus confinée à ce qui se trouve devant nous – l’action peut être tout autour de nous, se déplaçant sans entrave comme nos membres, nos mains et nos doigts se déplacent naturellement. SPARK UWB, avec son débit de données élevé, sa faible latence, sa faible consommation et son positionnement, est tout à fait adapté pour permettre la synchronisation en temps réel et les capacités de contrôle qui feront de cette vision une réalité.

APPLE DÉPLACE LES MARCHÉS

La première édition des dispositifs informatiques spatiaux Vision Pro d’Apple est remarquable à la fois en termes de capacités activées et de signal qu’Apple envoie au marché avec l’introduction de l’appareil. Apple s’engage pleinement dans la RA, et Vision Pro « 1.0 » n’est qu’un début.

Apple devait bien commencer quelque part et le Vision Pro est un excellent début. Quel est l’avenir du Vison Pro ? Selon un observateur du marché : « Ils savent que la technologie va devenir plus compacte, plus élégante, et qu’ils seront finalement en mesure de fabriquer une paire de lunettes super sexy. Je n’en doute pas. Il faudra peut-être attendre deux ou trois ans, voire plus, mais ils y arriveront ».
L’équipe de SPARK Microsystems salue l’équipe d’Apple pour tout ce qu’elle a réalisé avec la Vision Pro – et tout ce qui peut être réalisé à l’avenir en matière d’innovation AR, MR, XR.

Pour plus d’informations sur les innovations de SPARK en matière d’applications technologiques AR/XR, nous vous invitons à visiter notre site.

La montée en puissance des souris de jeu sans fil de type esport a logiquement attiré l’attention des joueurs sur les spécifications de performance qui accompagnent les dernières souris sans fil dévoilées. Les joueurs invétérés dévorent ces spécifications à la recherche du plus petit avantage possible pour renforcer leur compétitivité, et les spécifications de la dernière génération de souris sans fil sont impressionnantes au premier coup d’œil.

Alors que les souris sans fil plafonnaient autrefois à des fréquences d’interrogation de 1 000 Hz, les souris de jeu sans fil commercialisées aujourd’hui affichent des fréquences d’interrogation allant de 4 000 Hz à 8 000 Hz, atteignant ainsi la parité avec les souris de jeu filaires haut de gamme.
Les comparaisons de taux d’interrogation nous ont bien servi pour évaluer les performances des souris de jeu sans fil par rapport aux souris filaires, en fournissant aux joueurs un point de référence commun et bien compris pour évaluer le matériel le plus récent. À tel point que si vous demandez à de nombreux joueurs d’esports quelle est la spécification la plus importante pour les souris sans fil, le taux d’interrogation est généralement la réponse réflexe. Cela se reflète également dans la couverture médiatique.
Mais ce n’est pas la bonne réponse. Ou plutôt, elle ne dit pas tout.

LA LATENCE EST IMPORTANTE

En ce qui concerne les souris de jeu sans fil, il faut s’attendre à ce que les joueurs professionnels et les évaluateurs de produits parlent de plus en plus de latence à l’avenir. Certes, le taux de rafraîchissement restera un facteur de différenciation important entre les souris (toutes les souris, pas seulement les souris sans fil). Mais la nouvelle génération de souris esports sans fil doit également être évaluée en fonction de sa latence, car les taux d’interrogation ultra-rapides n’offrent que peu d’avantages si les gains de performances sont gâchés par la latence.

Pour récapituler rapidement la différence essentielle entre le taux d’interrogation et la latence, le taux d’interrogation indique le nombre de fois qu’une souris enregistre sa position en l’espace d’une seconde, mesuré en hertz. Des taux d’interrogation plus élevés sont synonymes d’une plus grande précision lors du suivi des mouvements – un taux d’interrogation de 1 000 Hz équivaut à 1 000 rapports de positionnement par seconde.

Mais si le délai de transmission de ces données à l’ordinateur est trop long – en raison de la latence – l’avantage de la fréquence d’interrogation peut être considérablement réduit. Le joueur aura tendance à déplacer la souris au-delà de la position souhaitée jusqu’à ce que l’action à l’écran le rattrape. Plus le décalage de latence est important, plus le dépassement est grand – et la jouabilité peut en souffrir. Pour les joueurs invétérés, cette situation est inacceptable.

Pourquoi la latence est-elle soudainement au cœur des préoccupations des joueurs et des médias spécialisés dans les jeux ? Jusqu’à présent, les souris de jeu sans fil de qualité professionnelle étaient dotées d’une connectivité sans fil de 2,4 GHz, et la latence n’a jamais été vraiment examinée car il n’existait pas d’option de connectivité comparable et concurrente à choisir parmi les souris de jeu de qualité supérieure.

Jusqu’à aujourd’hui.

Les souris de jeu SPARK basées sur la technologie UWB arrivent sur le marché pour concurrencer les souris sans fil traditionnelles basées sur la technologie 2,4 GHz, et les avantages en termes de latence vont vous impressionner.

La technologie UWB de SPARK Microsystems offre un débit de données élevé pour les interrogations de 4 000 Hz et plus, ainsi qu’un transfert de données à faible latence qui est aussi bon, voire meilleur, que le débit d’interrogation. Dans le cas de 4 000 Hz, avec SPARK UWB, les échantillons sont prélevés toutes les 0,25 ms et les données sont transférées sur la liaison sans fil vers l’ordinateur hôte dans un délai de 0,25 ms ou mieux (y compris les pressions sur les boutons). Avec la technologie 2,4 GHz, ce temps de latence peut avoisiner les 0,5 ms – et les joueurs sérieux remarqueront la différence, à la fois dans les fiches techniques et dans le jeu.

Le 2,4 GHz ne peut tout simplement pas rivaliser avec les avantages de SPARK UWB en matière de latence (parmi de nombreux autres avantages). La donne a changé pour les souris sans fil destinées à l’esport. Le taux d’interrogation est le point de départ de la conversation. La latence est le point final. Les spécifications côte à côte seront révélatrices lorsque la première génération de souris de jeu SPARK UWB arrivera sur les étagères plus tard dans l’année. Soyez enthousiastes, messieurs les joueurs !
Les jeux traditionnels et les applications multimédias seront un jour intégrés dans l’écosystème plus large de la technologie XR, et l’équipe de SPARK a les yeux rivés sur l’avenir en innovant dans la connectivité BAN/PAN nécessaire pour permettre des expériences XR exceptionnelles.

Les souris de jeu sans fil illustrent les limites de la connectivité sans fil à courte portée d’aujourd’hui, mais la porte est ouverte à une nouvelle génération de souris de jeu basées sur l’UWB pour les gamers de demain sur la voie de l’immersion totale AR/VR.

Une catégorie entière d’appareils électroniques grand public – les souris de jeu – est en train de faire discrètement un grand bond en avant en termes de capacités, et cela se produit en ce moment même. Et c’est passionnant !

Depuis l’avènement de l’esport, les souris filaires étaient considérées comme indispensables pour les joueurs sérieux à la recherche de performances optimales, mais les temps ont changé, la technologie aussi, et les souris sans fil qui arriveront bientôt sur le marché combleront une fois pour toutes l’écart de performances entre le filaire et le sans-fil. Une fois que ce sera le cas, comme nous l’avons vu dans d’innombrables autres catégories d’appareils électroniques, les souris filaires appartiendront en grande partie au passé.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Qu’est-ce qui a changé dans le paysage de la technologie et de la connectivité pour rendre cela possible ?

ROMPRE AVEC LE PASSÉ

Les souris de jeu sans fil ont lentement fait leur entrée dans les compétitions de jeux professionnels depuis au moins 2017, lorsqu’un joueur de League of Legends est devenu le premier joueur professionnel à utiliser une souris sans fil en compétition. Il s’agissait d’une grande nouvelle, car les souris de jeu sans fil offrent un avantage concurrentiel majeur par rapport aux souris filaires : aucun lien physique ne ralentit ou n’entrave le jeu.

L’émergence de souris de jeu sans fil de calibre professionnel a été rendue possible par le passage du Bluetooth à la connectivité sans fil à courte portée de 2,4 GHz. Soudain, il a été possible d’augmenter les taux d’interrogation jusqu’à 1 000 Hz, ce qui a rendu les souris sans fil plus compétitives par rapport à leurs homologues filaires, qui étaient capables de 2 000 Hz à l’époque.

Aujourd’hui, les souris de jeu filaires haut de gamme sont capables d’atteindre des taux d’interrogation de 8 000 Hz, ce qui est largement considéré comme la référence en matière de performances que les souris sans fil doivent atteindre pour être pleinement compétitives. Les fournisseurs de souris innovantes ont tenté de suivre le mouvement en modifiant les implémentations 2,4 GHz afin de pousser les taux d’interrogation jusqu’à 4 000 Hz et d’offrir une meilleure jouabilité, proche des performances des souris filaires.

Mais le 2,4 GHz, tout comme le Bluetooth avant lui, a atteint son plafond de performance. Même aujourd’hui, il est difficile d’obtenir des performances soutenues de 4 000 Hz avec 2,4 GHz (sans parler des nombreux problèmes d’interférences introduits à 2,4 GHz).

À l’avenir, la technologie 2,4 GHz n’offre aucune possibilité d’évolution vers 6 000 Hz ou 8 000 Hz, et une nouvelle norme de connectivité pour les souris de jeu sans fil est nécessaire pour atteindre le prochain palier de performance.

L’UWB EST L’AVENIR

La technologie 2,4 GHz a été adoptée par le marché des périphériques de jeu parce qu’elle était, excusez le jeu de mots, le seul jeu en ville à l’époque capable de surpasser le Bluetooth dans le domaine des périphériques sans fil. Aujourd’hui, les souris sans fil basées sur la technologie 2,4 GHz sont un peu à la traîne dans les revues de produits « Best Mice for Esports ». PC Magazine a récemment reconnu que « historiquement, la plupart des joueurs se moquaient de l’idée d’utiliser une souris sans fil pour les jeux de compétition ».

Mais tout cela est en train de changer. SPARK UWB est arrivée pour briser le plafond des performances des souris de jeu sans fil, en offrant des performances qui commencent à 4 000 Hz de taux d’interrogation, avec une feuille de route claire jusqu’à 8 000 Hz.

Pour les joueurs sérieux qui recherchent l’agilité du jeu sans fil, cette transition ne saurait tarder ! Et pour les joueurs vraiment sérieux, le taux d’interrogation extrême n’est même pas l’aspect le plus excitant de la proposition de valeur de l’UWB. C’est la faible latence qui retient leur attention, et nous y reviendrons plus en détail dans un prochain article de blog.

Il était peut-être inévitable que les souris de jeu filaires soient l’une des dernières catégories d’appareils électroniques grand public à passer au sans fil. Des performances sans compromis sont essentielles dans les sports électroniques – c’est la différence entre la victoire et la défaite.

En collaboration avec nos clients joueurs, SPARK innove en coulisses pour mettre sur le marché la prochaine génération de souris de jeu sans fil, avec des annonces passionnantes prévues tout au long de l’année 2023. Surveillez cet espace !

La technologie de la réalité augmentée (RA) et de la réalité virtuelle (RV) a fait l’objet d’un véritable buzz dans les médias à la suite de la présentation de plusieurs produits impressionnants. La technologie AR/VR prenant de plus en plus d’ampleur sur le plan commercial, les leaders technologiques, grands et petits, innovent et investissent dans l’AR/VR afin d’accélérer l’arrivée de technologies XR et métavers véritablement révolutionnaires.

À quoi ressemble aujourd’hui l’état de l’art en matière de lunettes intelligentes et de casques de réalité augmentée et de réalité virtuelle ? Les récents titres des journaux ont été révélateurs.

Des changements majeurs sont en cours dans la conception et l’économie de ces dispositifs, les rendant plus petits, plus légers et plus abordables. La capacité à permettre une utilisation prolongée entre deux charges reste le Saint Graal insaisissable pour les lunettes AR et XR mobiles sans fil (SPARK peut aider !), mais de grands progrès sont réalisés ici et ailleurs dans le domaine de l’AR et de la VR.

Dans cet article de Gizmodo, le nouveau Vive XR Elite de HTC a séduit un évaluateur de produits qui a fait l’éloge du design élégant de l’appareil. Selon l’auteur : « Le facteur de forme domine, et c’est probablement ce qui devrait vous enthousiasmer le plus. Si c’est un symptôme des autres casques à venir, alors l’obstacle le plus douloureux de la RV (l’encombrement) pourrait être surmonté. »

Entre-temps, le nouveau casque PlayStation VR2 de Sony est loué pour sa technologie, bien sûr, mais aussi pour son efficacité économique qui le rend compétitif dans sa catégorie d’appareils. Voici un extrait d’un récent article : « [Le PSVR2] offre presque tout ce que l’on trouve dans les kits PCVR haut de gamme à un prix nettement plus avantageux (potentiellement des milliers de dollars de moins en fonction de la plate-forme PC) ».

La rumeur veut qu’Apple se lance dans le domaine des lunettes AR/VR cette année, et que Meta suive avec le lancement de ses premières lunettes AR (à ne pas confondre avec les casques Quest de Meta pour les applications VR). Les entreprises technologiques de tous horizons font des heures supplémentaires pour revendiquer leur territoire sur le marché naissant des lunettes de réalité augmentée. Chacun de ces fournisseurs apporte une vision unique de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, et tous joueront un rôle essentiel dans sa réalisation.

COMMENT UTILISER NOS LUNETTES INTELLIGENTES AR ?

Au fur et à mesure que d’autres produits AR/VR seront dévoilés dans les mois à venir, nous aurons une bien meilleure idée de ce que l’avenir nous réserve. En attendant, les spéculations vont bon train sur les types de commandes – boutons physiques, commandes vocales, commandes gestuelles, etc. – dont seront équipés les lunettes et casques AR de la prochaine génération.

À quoi devons-nous nous attendre ?

Il est peut-être plus facile d’énumérer ce à quoi nous ne devrions pas nous attendre. Lorsque nous envisageons l’avenir des lunettes de réalité augmentée élégantes et légères, perchées sur notre nez, alors que nous naviguons dans notre vie quotidienne dans le monde physique, nous ne nous promènerons pas avec des manettes ou des « baguettes » dans nos mains (et dans et hors de nos poches) pour manœuvrer et contrôler les éléments de réalité augmentée qui sont littéralement juste devant nos yeux. C’est tout simplement trop encombrant pour les applications de réalité augmentée. Nous avons besoin d’avoir les mains libres pour faire autre chose !

De même, nous ne pensons pas que l’avenir des lunettes intelligentes impliquera que les utilisateurs se tripotent le visage à tout bout de champ pour appuyer sur une série de petits boutons situés sur la monture de leurs lunettes intelligentes. Ce n’est pas pratique, c’est encombrant.

Les commandes vocales seront probablement une option convaincante pour certaines applications AR/VR à l’avenir, mais avec des limites importantes et persistantes. Les commandes vocales peuvent être difficiles à utiliser dans des environnements bruyants, et la confidentialité de l’utilisateur n’est pas assurée lorsque vous parlez à voix haute à vos lunettes AR ou à travers elles.

Il est certain qu’à l’avenir, nous n’aurons plus à manipuler nos smartphones pour contrôler nos lunettes de réalité augmentée et nos objets portables – cela va à l’encontre du but recherché ! Pour l’instant, cependant, les smartphones joueront probablement un rôle central dans l’expérience de l’utilisateur de la réalité augmentée, le téléphone se chargeant du gros du travail en termes de traitement des données et de communication. Il s’agit probablement d’une étape intermédiaire avant que les fonctionnalités des smartphones ne soient entièrement (ou en grande partie) absorbées par les lunettes et les casques de réalité augmentée de la prochaine génération.

D’autres innovations sont certainement à venir dans ce domaine, et les médias continuent de rechercher des indices. Meta a fait la démonstration d’un prototype de « contrôleur de bracelet » qui lit les signaux électriques des muscles et des mouvements de l’utilisateur pour naviguer dans les expériences de réalité mixte. Pendant ce temps, à Cupertino, les médias continuent de s’intéresser aux récents dépôts de brevets d’Apple pour des « dispositifs montés sur le doigt » – les « anneaux d’Apple ».

PRÉDICTIONS POUR LES COMMANDES INTELLIGENTES AR

À quoi peut-on donc s’attendre pour l’avenir des commandes des appareils de réalité augmentée et des lunettes intelligentes ? Que vous adhériez ou non au concept de métavers, il est évident que dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle – tout comme dans la réalité réelle – nos mains et nos doigts font partie intégrante de notre perception et de notre conscience. Les commandes gestuelles et de mouvement seront essentielles pour interagir dans la réalité mixte (RM), qu’elles soient montées sur nos poignets, nos mains, nos doigts ou ailleurs.

Ces appareils devront être légers, physiquement petits et discrets – avec des batteries minuscules, de sorte qu’une efficacité énergétique extrême est essentielle. De plus, ces appareils doivent échanger d’énormes volumes de données de capteurs sans fil, sans latence perceptible lors de la synchronisation des flux audio et vidéo, et avec un positionnement spatial et un suivi ultra-précis des mains, des doigts, etc. de l’utilisateur.

Si vous pouvez citer une meilleure solution de connectivité que l’UWB, nous aimerions la connaître. En ce qui concerne les lunettes AR, le Bluetooth, le Wi-Fi et le 2,4 GHz propriétaire ne peuvent tout simplement pas rivaliser avec toutes les mesures de performance requises : efficacité énergétique, latence et débit de données.

La technologie UWB de SPARK, à haut débit, à latence ultra-faible, résistante aux interférences et à très faible consommation d’énergie, est la solution idéale pour le prochain raz-de-marée de cas d’utilisation de la réalité augmentée nécessitant une réactivité en temps réel, un positionnement et des contrôles au bout des doigts. Restez à l’écoute sur le blog de SPARK pour en savoir plus sur ce que l’UWB a en réserve pour la trajectoire future de la RA, de la RV et du XR !

Alors que les fêtes de fin d’année 2022 s’achèvent, notre protagoniste à bout de nerfs et notoirement handicapé par le shopping prend une pause bien nécessaire et fait le point sur ce que des mois d’achats soigneusement réfléchis ont produit. Les résultats ? Franchement, les résultats auraient pu être meilleurs. Voici ce qui s’est passé.


La batterie électronique que vous avez achetée pour votre fille était, il est vrai, un pari audacieux dès le départ. Tout semblait bon sur le papier lorsque vous avez mesuré les inconvénients et les perturbations potentiels par rapport au coût mensuel d’un local de répétition pour abriter sa batterie conventionnelle, bruyante comme une bombe, dont tout le monde s’accordait à dire qu’elle ne pouvait plus être jouée à proximité de la maison ou du quartier. Dans un élan de génie, vous avez également acheté à votre fille le casque sans fil le plus beau et le plus performant que vous pouviez trouver pour l’associer à la batterie, et vous avez retenu votre souffle en espérant qu’elle ne remarquerait pas le décalage de latence entre l’e-drums et le casque.

Elle l’a remarqué. Elle l’a remarqué tout de suite, en fait, et deux minutes après s’être délectée des sons autres que ceux de la batterie provenant de la chambre de votre fille, elle a franchi la porte et annoncé que le casque ne servait à rien, mais que la batterie électronique était très bien et qu’elle avait l’intention de la faire passer par un système de sonorisation jusqu’à ce que vous trouviez un plan B.

Pendant ce temps, votre fils cadet termine sa première année de jeu aux côtés de ses frères et sœurs plus âgés, et il a dû faire face à des vents contraires en cours de route. C’est la description la plus charitable que vous puissiez faire de la raclée qu’il a subie sans discontinuer de la part de ses frères et sœurs impitoyables et plus doués pour les jeux. Même si vous ne pouviez pas voir le carnage qui se déroulait dans la pièce voisine, vous pouviez entendre le désespoir dans sa voix et le massacre effroyable qu’il subissait encore et encore. Il faut que cela change.

La souris sans fil à très faible latence que vous lui avez offerte pour les fêtes de fin d’année lui donne un avantage concurrentiel indispensable – et une lueur d’espoir. Armé de la souris la plus rapide et la plus réactive du marché, il pourrait enfin avoir une chance face à ses frères et sœurs. Et cette nouvelle lueur de confiance dans ses yeux en vaut vraiment la peine.

Chez grand-mère, vos exploits en matière de cadeaux de Noël ne se sont pas déroulés comme vous l’espériez. Le délai audio de son tout nouveau dispositif de vidéoconférence a rendu difficile la conversation avec elle lorsque toute la famille s’est connectée pour un bonjour spécial vacances. Les systèmes de conférence primitifs sont monnaie courante au bureau et vous n’êtes donc pas étranger à la frustration – et aux manigances occasionnelles – qu’ils peuvent engendrer. Mais vous n’avez pas envie de faire subir ce genre de tracas à votre grand-mère. Il ne lui reste plus beaucoup de temps ! C’est du moins ce qu’elle se plaît à vous dire chaque fois qu’elle vous voit, uniquement pour l’effet dramatique (elle va très bien et vous êtes presque sûr qu’elle peut faire plus de pompes que vous).

Votre conjoint a fait beaucoup mieux que vous en matière de cadeaux cette année, en vous offrant un abonnement à un service de streaming de musique sans perte. C’était un cadeau vraiment très attentionné – vous avez tous les deux déploré le fait qu’il ne devrait pas être si difficile d’écouter de la musique sans fil en haute qualité. Le lecteur de CD qui prend la poussière dans la cave offre encore aujourd’hui un meilleur son que tout ce que nos gadgets sans fil du XXIe siècle peuvent faire, et cela semble insondable.

Le service de streaming de musique sans perte sera donc le bienvenu sur vos enceintes hi-fi câblées. Mais il sera malheureusement inutile sur vos écouteurs sans fil, où l’audio compressé avec perte continue de vous hanter, comme ces vieilles photos de vous avec un gigantesque Discman Sony des années 1990 attaché à votre hanche.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse de vos enfants ou de votre grand-mère en parfaite santé, vous savez qu’une technologie de communication sans fil bien meilleure sera bientôt disponible grâce à la technologie UWB à haut débit, à très faible latence, résistante aux interférences et à très faible consommation d’énergie. Le genre de technologie révolutionnaire capable d’alimenter les futurs appareils AR/VR. Et pas les premiers prototypes encombrants. Il s’agit d’une véritable technologie.

Réjouissez-vous donc en cette période de fêtes ! L’UWB va bientôt équiper nos appareils grand public – toutes sortes d’appareils, et pas seulement les étiquettes de positionnement et les télécommandes. Pour les acheteurs en difficulté du monde entier, les décisions relatives aux cadeaux sont sur le point de devenir beaucoup plus faciles.

Nous avons récemment consacré beaucoup d’encre sur notre blog aux applications AR/VR d’avenir. Les performances mobiles sans fil à courte portée nécessaires à ces applications ont stimulé la soif de l’industrie technologique pour une nouvelle option de connectivité qui excelle là où le Bluetooth/BLE et le Wi-Fi n’excellent pas. L’UWB répond à ce besoin en offrant un débit de données élevé, une latence ultra-faible et une consommation d’énergie ultra-faible, nécessaires aux lunettes intelligentes et aux objets portables de demain.

Mais pour concevoir les appareils connectés AR/VR de demain, nous devons d’abord répondre aux besoins de connectivité des appareils sans fil d’aujourd’hui. Pour les jeux et les applications audio traditionnels, il est plus clair que jamais que nous atteignons collectivement les limites de ce qui est possible avec les plateformes de connectivité à courte portée. L’heure de l’UWB a sonné.

Les souris de jeu en sont un excellent exemple.

Les équipementiers de périphériques de jeu repoussent sans cesse les limites de la performance en se livrant à une concurrence – agressive ! – pour fournir aux joueurs des souris ultra-rapides et ultra-légères avec des profils d’ergonomie et de puissance finement équilibrés. Les souris filaires ont traditionnellement dominé le marché des souris hautes performances en raison des avantages qu’elles offrent en termes de latence, mais cette tendance est en train de changer avec la dernière génération de souris de jeu sans fil. Les souris sans fil haut de gamme aspirent à offrir des performances et une latence comparables à celles des souris filaires, sans les fils, afin de garantir un jeu et des mouvements rapides et fluides, sans le poids ou l’enchevêtrement des cordons et des câbles.

Aujourd’hui, les souris de jeu sans fil haut de gamme sont généralement équipées d’une connectivité sans fil propriétaire de 2,4 GHz, parfois assortie d’une option Bluetooth pour plus de commodité. Pourquoi le spectre à bande étroite de 2,4 GHz ? Parce que c’était la seule option viable à l’époque où ces souris ont été conçues.

La connectivité propriétaire 2,4 GHz présente ses propres difficultés (nous y reviendrons dans un instant), mais sa latence est généralement beaucoup plus faible que celle du Bluetooth, et les souris de jeu sans fil spécialisées tirent parti de cet avantage pour obtenir des taux d’interrogation plus rapides et une latence plus faible.

POURQUOI LES TAUX D’INTERROGATION ET LA LATENCE SONT-ILS IMPORTANTS ?

Le taux d’interrogation est la vitesse à laquelle un capteur de souris communique sa position/son emplacement à un ordinateur par seconde, ce qui est essentiel pour le suivi précis des mouvements. Plus vous prenez d’échantillons, plus vous êtes proche de l’enregistrement des mouvements réels de la souris.

Une souris ayant un taux d’interrogation de 1 000 Hz communique 1 000 fois par seconde (une fois par milliseconde), et il s’agit d’une spécification assez courante parmi les souris de jeu grand public. Les fournisseurs de souris innovantes modifient les implémentations 2,4 GHz pour pousser les taux d’interrogation vers de nouveaux sommets – jusqu’à 4 000 Hz – afin d’améliorer la précision et la vitesse pour de meilleures performances globales de jeu.

Mais un taux d’interrogation plus rapide ne suffit pas à lui seul à améliorer les performances de jeu. La latence est essentielle pour la réactivité. Vous pouvez enregistrer avec précision les mouvements de la souris à 4 000 Hz, mais si le délai de transmission de l’information au PC est trop long, il est difficile pour le joueur de bénéficier de la résolution de 4 000 Hz. Le joueur aura tendance à déplacer la souris au-delà de la position souhaitée jusqu’à ce que l’action à l’écran le rattrape. Plus le décalage de latence est important, plus le dépassement est grand.

Des entrées de souris plus rapides et une latence plus faible permettent d’améliorer la réactivité, et les joueurs sérieux accordent une grande attention à ces spécifications car elles peuvent renforcer leur avantage concurrentiel. Le polling à 4 000 Hz est une référence impressionnante et SPARK applaudit l’innovation qui l’a rendu possible ! Malheureusement, la fréquence de 2,4 GHz s’accompagne de certains inconvénients.

Parmi les problèmes les plus urgents, le spectre à bande étroite de 2,4 GHz est utilisé pour les services Bluetooth/BLE, Wi-Fi et ZigBee. Il s’agit d’une bande de fréquences encombrée qui, à tout moment, peut être occupée par une myriade d’appareils dans le voisinage immédiat d’un joueur, qui se disputent tous le spectre. Cela peut créer des problèmes d’interférence, et les dongles USB embarqués peuvent également créer du bruit supplémentaire, ce qui peut avoir un impact négatif sur la latence et les performances globales du jeu.

Le polling à 4 000 Hz sur 2,4 GHz est aussi très probablement la fin de la route en termes de performances de souris de jeu réalisables avec les plateformes sans fil existantes. Il n’y a tout simplement pas de voie discernable pour atteindre des taux d’interrogation de 8 000 Hz – la prochaine étape majeure sur la feuille de route du développement de l’industrie – avec des souris de jeu à 2,4 GHz ou à base de Bluetooth.

UNE NOUVELLE NORME DE PERFORMANCE

Avec SPARK UWB, le taux d’interrogation de 4 000 Hz est le point de départ.

Nous considérons qu’il s’agit de la norme de base pour obtenir des performances de souris de jeu de qualité supérieure à l’avenir, sans qu’aucune optimisation spéciale ne soit nécessaire pour faire face aux interférences, comme c’est le cas avec la technologie 2,4 GHz. Avec SPARK UWB, la fréquence de 4 000 Hz n’est pas qualifiée en termes de performances maximales, mais de performances soutenues.

De plus, les performances de SPARK UWB permettent d’établir une feuille de route claire pour atteindre des performances de 8 000 Hz – l’innovation ne s’arrête donc pas à 4 000 Hz.

La technologie UWB de SPARK Microsystems offre un débit de données élevé pour l’interrogation haute résolution à 4 000 Hz et un transfert de données à faible latence qui est aussi bon, voire meilleur, que le débit d’interrogation. Dans le cas de 4 000 Hz, avec SPARK UWB, les échantillons sont prélevés toutes les 0,25 ms et les données sont transférées sur la liaison sans fil vers le PC dans un délai de 0,25 ms ou mieux (y compris les pressions sur les boutons). La fréquence de 2,4 GHz peut, dans certains cas, transférer la quantité de données que nécessite une interrogation à 4 000 Hz, mais il faut parfois plus de 15 ms pour que les données soient transmises au PC avec des technologies de 2,4 GHz comme Bluetooth.

La large gamme de fréquences de l’UWB garantit qu’elle est beaucoup moins encombrée que le spectre à bande étroite de 2,4 GHz, ce qui permet de disposer de plusieurs canaux et d’une grande souplesse pour sauter de spectre selon les besoins. La technologie radio à impulsions sous-jacente signifie que l’UWB est moins affectée par les problèmes de distorsion de phase par trajets multiples et qu’elle peut filtrer les interférences indésirables, ce qui la rend plus robuste pour une plus grande simultanéité. SPARK UWB peut permettre à plusieurs joueurs de jouer ensemble à courte distance à une fréquence d’interrogation de 4 000 Hz et fournir des modes de repli automatique pour un plus grand nombre de joueurs.

En outre, le profil d’alimentation ultra-basse de SPARK UWB permet d’utiliser des batteries plus petites dans les souris de jeu sans fil sans sacrifier le temps de fonctionnement entre les charges, ce qui constitue un avantage considérable en soi. Le design de la souris est donc plus élégant et, surtout, le poids de la souris est réduit, ce qui accélère le jeu et améliore encore les performances.


Les jeux traditionnels et les applications multimédias seront un jour intégrés dans l’écosystème plus large de la technologie AR/VR, et l’équipe SPARK a les yeux rivés sur l’avenir en innovant dans la connectivité BAN/PAN nécessaire pour permettre des expériences AR/VR mobiles exceptionnelles.

Les souris de jeu sans fil illustrent les limites de la connectivité sans fil à courte portée d’aujourd’hui, mais la porte est ouverte à une nouvelle génération de souris de jeu basées sur l’UWB pour les hardcore gamers de demain sur la voie de l’immersion totale AR/VR.