MWC BARCELONE    26 – 29 FÉVRIER      NOUS Y SERONS

Blog

La bonne citoyenneté parmi les grands protocoles : Planification de l’interopérabilité future entre UWB, Bluetooth et Wi-Fi

  • octobre 26, 2022

Partager :

image

Les réactions extrêmement positives à notre initiative de test d’interopérabilité UWB récemment annoncée – menée en collaboration avec UWB Alliance – confirment l’anticipation et l’enthousiasme croissants de l’industrie pour l’avenir de la commercialisation de l’UWB. Pour des applications telles que les jeux et l’audio sans fil, le positionnement/la connaissance de l’emplacement et l’AR/VR mobile dans le métavers, il est crucial que nous travaillions ensemble pour assurer la coexistence transparente de l’UWB avec les technologies sans fil à courte portée complémentaires telles que Bluetooth et Wi-Fi.

Chacune de ces technologies présente des caractéristiques intéressantes qu’il convient d’évaluer avec soin dans le cadre d’une vision à long terme de l’évolution de nos besoins en matière de communications sans fil. Ces délibérations auront une incidence directe sur l’interopérabilité des protocoles et des appareils sans fil à court terme. À plus grande échelle, ces discussions sectorielles peuvent avoir un impact sur la manière dont le spectre des fréquences radio est alloué à l’avenir.

Comment ces technologies – UWB, Bluetooth et Wi-Fi – se comparent-elles les unes aux autres lorsqu’il s’agit de desservir les lunettes intelligentes et les appareils mobiles AR/VR de demain ? Les réponses sont importantes pour comprendre comment ces technologies peuvent être déployées le plus efficacement possible à long terme.

COMPARAISON ENTRE L’UWB, LE BLUETOOTH ET LE WI-FI

Bluetooth occupe une bande de fréquences différente de celle de l’UWB, de sorte que les interférences et l’interopérabilité entre les deux ne sont pas des préoccupations urgentes. Au lieu de cela, comme l’UWB devient omniprésente aux côtés du Bluetooth dans les appareils sans fil grand public, l’attention se portera sur la manière dont chacune de ces technologies sera utilisée dans ces appareils afin de tirer parti de leurs atouts respectifs.

Bluetooth/BLE offre une efficacité énergétique assez bonne (mais pas excellente), mais avec des débits de données extrêmement faibles et une latence élevée par rapport à l’UWB. En tant que tel, le Bluetooth ne répond pas aux exigences des lunettes intelligentes et des applications mobiles AR/VR/metaverse du futur en matière de données et de multimédia.

Le Wi-Fi, qui est une norme de communication de réseau local, est en revanche bien adapté à bien des égards aux applications à haut débit de données, mais au prix d’une énorme pénalité énergétique par rapport à l’UWB et au Bluetooth. Avec une puissance de sortie RF jusqu’à 1 000 fois supérieure à celle de l’UWB, le Wi-Fi permet d’élargir les zones de couverture au prix d’une forte consommation d’énergie et d’une saturation.

Ainsi, les limites du Wi-Fi pour les applications mobiles en dehors des habitations, des entreprises et des points d’accès sont évidentes, pour les lunettes intelligentes et les applications AR/VR ainsi que pour les applications de réseau de zone corporelle (BAN) et de réseau de zone personnelle (PAN) auxquelles nous sommes déjà habitués lorsque nous sommes en déplacement aujourd’hui, y compris les écouteurs/audio mobiles et l’identification/l’accès sans clé, par exemple.

SPARK Microsystems, comme beaucoup d’autres dans la communauté des technologies sans fil, considère l’UWB comme une technologie optimale qui réunit les atouts de Bluetooth et de Wi-Fi pour les applications sans fil à courte portée. Nous reconnaissons que ces trois technologies représentent une pièce précieuse du puzzle et que leur interaction et leur interopérabilité doivent être assurées de manière transparente à l’avenir.

COEXISTENCE DANS LE SPECTRE

Le spectre RF est une ressource naturelle précieuse, à la fois essentielle et limitée. Nous ne pouvons pas en produire davantage, c’est pourquoi nous faisons le maximum avec ce que nous avons, non seulement pour nos besoins technologiques actuels, mais aussi pour les besoins des générations à venir. Les décisions prises aujourd’hui en matière d’interopérabilité des protocoles et d’attribution des fréquences peuvent avoir une incidence sur la viabilité d’applications que nous n’avons même pas encore imaginées.

SPARK s’engage à travailler en collaboration avec ses pairs, ses concurrents et des organisations industrielles telles que l’UWB Alliance, afin de s’assurer qu’ensemble nous parvenons à des stratégies de coexistence efficaces entre les protocoles sans fil et que nous augmentons l’utilité et la normalisation de ces protocoles grâce à des réglementations mondiales cohérentes.

Les récents essais de coexistence de SPARK – restez à l’écoute, il y en a d’autres à venir ! – s’inscrivent dans le droit fil de notre mission, qui est d’être les gardiens responsables de la technologie UWB, aujourd’hui et demain. Pour plus d’informations sur la première phase du projet de test d’interopérabilité UWB en plusieurs étapes en cours avec SPARK et l’UWB Alliance, n’oubliez pas de lire notre récent communiqué de presse.