COMPUTEX TAIPEI   4 – 7 JUIN      NOUS Y SERONS

Blog

L’histoire de l’Ultra-WideBand – Partie 3 : La résurgence

  • mars 11, 2020

Partager :

image

L’ODFM a échoué au début des années 2000. Mais l’UWB était bien vivante dans le domaine du RADAR militaire, des applications forestières, de la détection à travers les murs dans les zones urbaines et de l’imagerie pour les opérations de recherche et de sauvetage et l’évitement d’obstacles. Toutes ces applications tirent parti de l’ultra-haute résolution de l’UWB, qui permet de positionner, de caractériser et d’identifier les objets. Au fur et à mesure que de plus en plus d’ingénieurs découvraient la combinaison unique de l’UWB, à savoir une faible latence, une faible consommation d’énergie et une grande largeur de bande, de nouvelles applications ont commencé à apparaître.

Pour savoir ce qui s’est passé, lisez la troisième partie de l’histoire de l’UWB sur SemiWiki.