SENSORS CONVERGE     24-26 JUIN      NOUS Y SERONS

Blog

L’UWB met la mobilité dans le métavers

  • avril 21, 2022

Partager :

image

Ces dernières semaines, nous avons consacré beaucoup d’espace sur notre blog au métavers, et ce pour de bonnes raisons. Le raz-de-marée qui s’annonce avec les technologies du métavers – AR, VR, MR et XR – va radicalement remodeler la façon dont nous interagissons les uns avec les autres dans toutes les facettes de la vie quotidienne, de la socialisation et du divertissement aux affaires, aux soins de santé, à l’éducation et bien plus encore.

Le métavers a été décrit comme « la plus grande révolution technologique depuis l’émergence des smartphones il y a 15 ans », selon VentureBeat. Dans son sillage, le métavers va remodeler l’industrie de l’électronique grand public, et ce processus a déjà commencé.

Tous les grands leaders du marché technologique sont prêts à monétiser le métavers, et VentureBeat fait un excellent travail en détaillant comment des entreprises comme Google, Meta/Facebook, Microsoft, Apple, Nvidia, Qualcomm, Xiaomi, Lenovo et d’autres font la course pour devenir leaders dans le domaine naissant des lunettes AR et MR.

À quelle vitesse ce marché évolue-t-il ? Dans le court intervalle qui s’est écoulé depuis le dernier billet de blog de SPARK, Google a dépensé, selon la rumeur, 1 milliard de dollars pour une startup spécialisée dans les écrans de casque de réalité augmentée et de réalité virtuelle. En coulisses, des médias à l’œil aiguisé ont récemment repéré des offres d’emploi de Google recrutant des innovateurs « chargés de rendre l’informatique immersive accessible à des milliards de personnes par le biais d’appareils mobiles ».

Pourquoi toute cette attention portée aux lunettes AR, plus qu’aux casques VR totalement immersifs ? Parce que les lunettes AR serviront de passerelle principale vers le métavers, agissant comme nos « navigateurs » physiques pour basculer entre les mondes physiques et virtuels augmentés, que nous soyons chez nous ou à l’extérieur. Pour en savoir plus, consultez le site suivant : « Pourquoi la RA, et non la RV, sera au cœur du métavers »

RÉALISER LE MÉTAVERS MOBILE

Dans notre précédente série d’articles de blog sur le métavers multisensoriel, nous avons abordé la valeur de l’UWB pour la diffusion sans fil à courte portée de stimuli visuels, sonores et tactiles d’une importance cruciale dans le métavers. Tous ces éléments joueront un rôle clé dans l’immersion dans le métavers, avec des capacités vidéo et audio intégrées dans nos lunettes et casques intelligents, et un retour haptique distribué à notre corps par le biais d’une nouvelle génération de gants VR et de périphériques portables.

Ces appareils deviendront aussi omniprésents et essentiels à notre vie quotidienne que le sont aujourd’hui nos smartphones, nous accompagnant partout où nous allons… aussi longtemps que durera la charge de leur batterie. Le métavers sera fondamentalement mobile et nous dépendrons de ces appareils pour être chargés et prêts à l’emploi au cours de notre journée.

En effet, VentureBeat identifie le « Saint Graal » des lunettes de réalité augmentée comme étant la capacité à gérer efficacement la consommation d’énergie. Ce n’est pas une mince affaire si l’on considère les importants volumes de données qui circuleront entre ces dispositifs portables dans nos réseaux personnels (PAN).

UWB vs BLUETOOTH DANS LA MÉTAVERSE

L’UWB répond à ces défis en excellant dans des domaines où l’ancienne technologie Bluetooth ne le peut pas. Alors que Bluetooth compresse et dégrade les flux de données pour s’adapter aux contraintes de bande passante – et consomme ainsi une énergie précieuse – la technologie UWB de SPARK est inégalée dans sa capacité à fournir le débit de données élevé requis à courte distance avec une latence et une consommation d’énergie extrêmement faibles.

Ce profil de performance permet aux concepteurs de lunettes AR et VR de prolonger la durée de vie de la batterie de l’appareil sans ajouter de batteries de plus en plus volumineuses et encombrantes à la conception. SPARK UWB permet donc aux porteurs de lunettes intelligentes de bénéficier de longues durées d’utilisation avec beaucoup moins d’interruptions pour le chargement de la batterie, sans que l’encombrement et le poids d’une batterie de grande taille n’entravent l’expérience de l’utilisateur.

La latence réduite de SPARK UWB est essentielle pour garantir que les données sont rafraîchies et présentées en temps réel en réponse aux actions de l’utilisateur dans un environnement virtuel dynamique. Cela garantit une immersion plus transparente dans le métavers, en éliminant les décalages temporels qui peuvent fausser notre perception et nuire à nos expériences dans le métavers. Lorsqu’il s’agit d’atténuer les interférences entre les dispositifs AR/VR, l’UWB surpasse encore une fois le Bluetooth. L’UWB coexiste facilement avec d’autres protocoles sans fil et contourne la bande ISM de 2,4 MHz de Bluetooth, fortement encombrée, afin de garantir une meilleure interopérabilité des appareils AR/VR avec moins d’interruptions et/ou de pertes de signal. Les avantages en termes de performances que la technologie SPARK UWB offre par rapport à l’ancienne technologie Bluetooth (débit 10 fois supérieur, efficacité énergétique 40 fois supérieure, temps de latence 60 fois inférieur) seront essentiels pour permettre la mise en place du métavers mobile.

SPARK UWB est la plateforme de connectivité sans fil à courte portée la mieux optimisée pour les appareils permettant le métavers tels que les lunettes AR, les gants et autres périphériques à venir, fournissant les communications de données robustes et de haute qualité nécessaires pour permettre une immersion transparente dans le métavers à la volée – avec l’efficacité énergétique nécessaire pour assurer de longues durées d’utilisation entre les charges de l’appareil.